Tél. : 05 46 22 21 70
Ouverture : 7j/7
de 8h à 20h

Clinique Pasteur Royan
222, avenue de Rochefort
17201 Royan Cedex
Tél : 05 46 22 22 22

Droits et informations

Les vigilances sanitaires

Dans le cadre de notre politique qualité et sécurité des soins, nous assurons la gestion des vigilances sanitaires.


 La lutte contre le risque infectieux

Les infections nosocomiales regroupent les infections que le patient peut contracter au cours d’un séjour dans un établissement de santé. Elles peuvent être directement liées aux soins (par exemple, une infection urinaire chez un patient sondé) ou simplement intervenir indépendamment de tout acte médical (par exemple, une grippe qui se transmet d’un visiteur extérieur à un patient hospitalisé).

La prévention

La prévention des infections nosocomiales repose sur le respect des règles et des bonnes pratiques recommandées par les sociétés savantes :

  • la désinfection et la stérilisation des instruments,
  • l’hygiène des mains : plaquette hygiène des mains,
    l’établissement participe annuellement à la journée nationale « Hygiène des mains »,
  • le bio-nettoyage des locaux : des contrôles visuels et microbiologiques de la qualité du bio-nettoyage sont réalisés,
  • la vérification et le contrôle des installations techniques et du bâtiment (réseau d’eau, traitement d’air...),
  • la toilette des patients avant une intervention ou un acte médical.

Vous devrez respecter strictement les consignes d’hygiène et de préparation qui vous ont été détaillées lors de la consultation chirurgicale (douches pré-opératoires, visites…).

Les moyens mis en place

Une structure spécifique, le CLIN (Comité de Lutte contre les Infections Nosocomiales) est en place depuis 1998 dans notre établissement.

Le CLIN travaille en coordination avec une Equipe Opérationnelle d’Hygiène constituée d’une infirmière hygiéniste, d’un pharmacien et d’un médecin biologiste. Leur action vise à améliorer l’hygiène dans tous les secteurs d’activité pour minimiser au quotidien le risque infectieux.

Le programme annuel du CLIN est notamment axé sur la prévention, la surveillance annuelle et le signalement des infections en lien avec les soins. Il intègre également le suivi de la consommation et des prescriptions d’antibiotiques, le contrôle continu de la qualité de l’air et de l’eau, l’amélioration des prestations hôtelières (linge, entretien des locaux), les évaluations régulières des pratiques professionnelles du personnel paramédical ainsi que la formation continue du personnel.

La clinique Pasteur participe au niveau national à des enquêtes relatives à la surveillance des infections associées aux soins.

Pour ces raisons d’hygiène :

  • nos amis les animaux ne peuvent pas être admis dans l’établissement,
  • les fleurs en pot ne sont pas autorisées,
  • les fleurs coupées ne sont acceptées qu’en maternité.

 La lutte contre la douleur

Nous nous engageons à prendre en charge votre douleur, à prévenir, traiter et soulager les douleurs liées à votre hospitalisation ou à votre état de santé.

Votre douleur doit faire l’objet d’une surveillance au même titre que votre pouls, votre respiration, votre température ou votre tension artérielle. Le personnel soignant vous demandera régulièrement de donner un chiffre entre 0 et 10 correspondant à l’intensité de votre douleur.

Cette évaluation permettra à l’infirmière de mieux adapter votre traitement selon les prescriptions médicales.
Votre participation est essentielle. Chacun réagit de façon différente à la douleur, vous seul(e) pouvez la décrire.

Au sein de notre établissement, un Comité de Lutte Contre la Douleur (CLUD) travaille en étroite collaboration avec les équipes médicales et paramédicales. Il est chargé de la mise en oeuvre de la politique de lutte contre la douleur.

 Le Comité de Sécurité Transfusionnelle et d’Hémovigilance (CSTH)

Le CSTH est organisé autour d’un anesthésiste responsable du dépôt de sang.

Il s’assure que l’établissement respecte les dispositions sécuritaires et réglementaires. Il veille aussi à la bonne adéquation entre le stock, la demande et l’utilisation des produits sanguins en rapport avec les activités de l’établissement.

Une attention particulière est portée au respect des bonnes pratiques transfusionnelles, à la sécurité transfusionnelle, à l’information aux patients et aux médecins traitants, à la formation du personnel, aux conditions de transport, de conservation et d’utilisation des produits sanguins.

Le médecin hémovigilant est en rapport avec ses homologues des Etablissements Français du Sang (EFS) ainsi qu’avec le coordinateur régional d’hémovigilance de Poitou-Charentes pour le signalement, le suivi d’anomalies et la mise en œuvre coordonnée d’actions correctives pouvant impliquer toute étape de la longue chaîne de solidarité entre le donneur et le receveur.

Le fonctionnement du dépôt de sang de la Clinique permet d’assurer 24h/24 plus de 1000 transfusions annuelles dont une partie en urgence vitale, en corrélation avec l’importance de ses activités chirurgicales, obstétricales et des urgences.

 Le Comité des Médicaments et des Dispositifs Médicaux Stériles (COMEDIMS)

Crée en 1999, le COMEDIMS coordonne la prévention des risques liés à l’usage des médicaments et des dispositifs médicaux.
Il rassemble la majorité des spécialités médico-chirurgicales et se positionne comme un garant du bon usage des médicaments et des dispositifs médicaux. Il élabore, valide et suit les bonnes pratiques.

Il participe aux engagements du Contrat de Bon Usage du Médicament (CBUM) passé entre la Clinique et l’Agence Régionale de Santé.

Des indicateurs et des audits sont mis en œuvre pour mesurer en continu l’amélioration des circuits, des prescriptions et de l’administration des médicaments.

Notre objectif principal est de généraliser l’informatisation du circuit du médicament à l’ensemble des services de l’établissement.

Le COMEDIMS définit, entre autre, des règles pour la gestion de votre traitement pendant votre hospitalisation, afin de sécuriser les administrations des médicaments prescrits lors de votre hospitalisation.

Tous les médicaments prescrits, lors de votre hospitalisation, seront pris en charge par la pharmacie de l’établissement.



Suivez notre actualité sur  - Plan du site - Mentions légales - Site réalisé par la petite boîte